Aria Database - Search the Database
Search for: within in Search in these results
1 role shown Switch to Summary View | Start Over | View Saved Arias (0)
Sort by: Composer | Opera | Role | Voice Part
Composer: Hector Berlioz
Description: the devil
Voice Part: bass
Vocal Fach: lyric bass
Arias:
Une puce gentile - from Part II, scene 3. Range: 3D - 4F    Extras: Libretto entered by
Voici des roses - from Part II, scene 4. Range: 3C - 4E    Extras: Libretto entered by Translation into Italian by
Devant la maison - from Part III. Range: 2B - 4D#/Eb    Extras: Libretto entered by
Une puce gentille, Méphistophélès's aria from La Damnation de Faust

Une puce gentille
Chez un prince logeait.
Comme sa propre fille,
Le brave homme l'aimait,
Et, l'histoire assure,
À son tailleur un jour
Lui fit prendre mesure
Pour un habit de cour.

L'insecte, plein de joie
Dès qu'il se vit paré
D'or, de velours, de soie,
Et de crois décoré.
Fit venir de province
Ses frères et ses sœurs
Qui, par ordre du prince,
Devinrent grands seigneurs.

Mais ce qui fut bien pire,
C'est que les gens de cour,
Sans en oser rien dire,
Se grattaient tout le jour.
Cruelle politique!
Ah! plaignons leur destin,
Et, dès qu'une nous pique,
Ecrasons-la soudain!
Voici des roses, Méphistophélès's aria from La Damnation de Faust

Voici des roses,
De cette nuit écloses.
Sur ce lit embaumé,
Ô mon Faust bien-aimée,
Répose!
Dans un voluptueux sommeil
Où glissera sur toi plus d'un baiser vermeil,
Où des fleurs pour ta couche ouvriront leurs corolles, 
Ton oreille entendra de divines paroles.
Italian translation of Voici des roses, Mephisto's aria from La Damnation de Faust

Ecco le rose
sbocciate questa notte.
Su questo letto profumato,
o mio Faust ben amato,
riposa!
In un voluttuoso sogno,
in cui mille baci vermigli si poseranno su te,
in cui i fiori apriranno per tuo giaciglio le loro    
                                          corolle,
l'orecchio tuo udrà le divine parole.

Translation by Ugo Berardi (pro.ugo@tin.it)
Devant la maison, Méphistophélès's aria from La Damnation de Faust

Devant la maison
De celui qui t'adore,
Petite Louison,
Que fais-tu dès l'aurore?
Au signal du plaisir,
Dans la chambre du drille,
Tu peux bien entrer fille,
Mais non fille en sortir.
Devant la maison . . .

Il te tend les bras:
Près de lui
Tu cours vite.
Bonne nuit, hélas!
Ma petite, bonne nuit.
Près du moment fatal
Fais grande résistance,
S'il ne t'offre d'avance
Un anneau conjugale.
Sort by: Composer | Opera | Role | Voice Part